BORDEAUX, FRANCE

TEL : 06.37.27.71.73

azama.effilochee@icloud.com

© 2015 Copyright sur les images et les oeuvres présentées sur ce site.

"Parfois, j'ai l'impression que ma vie est comme un tricot raté:

tout effiloché, avec des morceaux manquants."

                                     

Citation d'Annelise Heurtier

Le carnet rouge 2011 éditions Casterman

 Azama, jeune artiste d'origine zaïroise accroche ses oeuvres aux cimaises des salles d'expositions. La terre des ancêtres d'Azama explique en partie ses oeuvres. Oeuvres au noir, reflet, brillance des tissus effilochés, transparence...

Le noir vibre de mille couleurs, les personnages effilochés prennent vie devant nous pour nous raconter leur histoire, l'histoire d'Azama, notre histoire. Azama nous dévoile quelques unes de ses premières oeuvres dans une technique inhabituelle pour nous...

 

Du jamais vu nous direz-vous, est-ce encore possible ?

 

Certainement, la technique utilisée bien plus qu'originale est en réalité unique. "Azama effilochée", n'est pas simplement le nom d'une artiste, mais possède un double sens qui peut nous aider à mieux comprendre ce qui nous est donné à voir.

Azama effiloche des tissus et crée un "tableau" contemporain, art brut, monochrome noir sur fond blanc, transparence, reflet et ombre...

 

Le deuxième sens "d'Azama effilochée"... Transparence, reflet et ombre dessinent en relief ce qu'exprime Azama en citant Annelise Heurtier : "Parfois, j'ai l'impression que ma vie est comme un tricot raté : tout effiloché, avec des morceaux manquants." (Le carnet rouge 2011 éditions Casterman).

 

Mais l'artiste ne nous dévoile pas tout, elle nous laisse ressentir et deviner d'où elle vient, ce qu'elle a vécu, ses émotions...

Quelques clés nous sont données, réccurrence des silhouettes noires effilochées, des personnages en transparence et ombres...

 

Gérard LANDY